Παρασκευή, 4 Σεπτεμβρίου 2015

L’Eglise orthodoxe : Archidiocèse du Nigéria



Eglise orthodoxe du Togo

L’Eglise orthodoxe du Togo fait partie de l’Archidiocèse du Nigéria et est placée sous l’omophore de Monseigneur Alexandros, Métropolite du Saint Synode du Patriarcat grec d’Alexandrie et de toute l’Afrique. Le territoire juridictionnel de l’Archidiocèse couvre quatre pays de l’Afrique subsaharienne : le Nigéria, le Niger, le Bénin et le Togo. Son siège est installé à Lagos.

La création de l’Archidiocèse du Nigéria

Dans les années 1970, une communauté de l’Église Baptiste du Calvaire au Nigéria, choisit d’entrer dans la tradition de l’Eglise orthodoxe. Cette communauté se mit en contact avec une Église orthodoxe non-canonique des États-Unis d’Amérique qui ne donna pas satisfaction à leur désir d’intégrer une juridiction canonique. Les membres se mirent en rapport avec le Patriarcat grec orthodoxe d’Alexandrie et de toute l’Afrique en 1983. Ils furent accueillis par le Patriarche, Sa Béatitude, Nicholas VI Varelopoulos à Alexandrie. Un accord fut trouvé avec le Saint Synode pour leur réception dans la Juridiction du Patriarcat d’Alexandrie. Le Métropolite Irenaeus se rendit, dans la même année au Nigéria, pour une visite pastorale, en vue d’une organisation de leur Église. Il les édifia, durant deux années consécutives dans la tradition, la foi et la doctrine orthodoxe en vue de les préparer à leur pleine intégration au sein du Patriarcat. En 1985, plusieurs prêtres furent ordonnés au Nigéria, pour desservir les paroisse de la communauté. Par un décret synodale, Sa Béatitude, le Patriarche Petros VII, en accord avec le saint Synode, décida en 1997, la création des deux et les deux diocèses du Ghana et du Nigeria, ainsi que des diocèses de Bukoba en Tanzanie, et de Madagascar,
Les diocèses du Ghana et du Nigeria furent confiés en 1998 à son Éminence Mgr Alexandros qui reçut alors l’ordination épiscopale avec l’installation de son siège à Lagos. Il y créa, en 1999, un séminaire pour la formation des catéchistes et des futurs prêtres. Le diocèse du Nigéria fut ensuite détaché de celui du Ghana. A l’origine dénommé Saint Diocèse du Nigéria, il fut élevé au rang d’Archidiocèse en octobre 2004 avec l’intégration dans sa juridiction en plus du Nigéria les pays suivants : le Niger, le Bénin et le Togo.

Le Métropolite de l’Archidiocèse du Nigéria


Monseigneur Alexandros, Métropolite du Nigeria (connu dans le monde sous le nom de Georges Gianniris) est né à Athènes en 1960. Il est diplômé de la Faculté de théologie pastorale et sociale de l’Université de Thessalonique. Il a reçu l’ordination diaconale dans le Patriarcat d’Alexandrie, le 1er octobre 1988 et a été ordonné à la prêtrise le 2 octobre 1988. Il a servi, après son ordination dans l’Archidiocèse de Saint Johannesburg et Pretoria comme recteur de l’Eglise patriarcale des Saints Anargyres et comme secrétaire de l’archevêché. Il a assuré l’édition d’un magazine bilingue consacré à une meilleure connaissance de la tradition orthodoxe et assuré la responsabilité des programmes radio de l’archidiocèse. En Avril 1997, il a été nommé Directeur du Synode patriarcal et le 23 septembre 1997, élu évêque du Nigeria. Il reçut la consécration épiscopale de Sa Béatitude le 24 novembre 1997. Son élévation au rang de métropolite du Nigéria eut lieu le 27 Octobre 2004.

Metropolite Alexandros
Monseigneur Alexandros, Métropolite de l’Archidiocèse


Le Patriarche Théodoros II, entouré du Métropolite Alexandros et des membres du clergé du Nigéria

 
Les Eglises et les communautés de l’Archidiocèse


L’Église orthodoxe du Nigéria 

En l’année 2012, l’Église orthodoxe du Nigéria, la plus importante au sein de la Métropole du Nigéria, du Bénin, du Togo et du Niger compte : 35 paroisses,
9 communautés, 26 membres du clergé, 30 catéchistes et 20 lecteurs.

L’Église orthodoxe du Bénin dispose de cinq paroisses :
 
- la paroisse « Sainte Catherine d’Alexandrie à Porto Novo, et un petit Monastère dans la même ville : « la Protection de la Mère de Dieu ».
- la paroisse « Saint Jean Chrysostome » à Cotonou,
- la paroisse « Sainte Trinité » à Calavi,
- la paroisse « Saint Moïse l’Éthiopien » à Abomey,
- la paroisse « Saint Georges » à Sékou

Fidèles à Porto Novo1_Benin
Fidèles et prêtres orthodoxes à Porto-Novo, au Bénin

http://muguetb.free.fr/benin/


Le Patriarche Théodoros II avec des fidèles orthodoxes du Togo,
lors de sa visite pastorale au Nigéria, en janvier 2012

Voir aussi 

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου